En plus des différents projets sur lesquels se penche actuellement Josée Roberge avec la société Idéacom, la productrice s’investit dans un projet de documentaire. Actuellement en tournage, le film traite d’un sujet sombre, celui de l’automutilation chez les adolescents. « C’est ma première production qui n’est pas une coproduction depuis quinze ans », constate la productrice en entrevue.

Lire l’article